Recherche et développement en culture de soya IP

Nos installations

Ceresco mise sur l’innovation québécoise. C’est pourquoi nous avons investi plus de 700 000 $ afin de mettre sur pied un Centre de recherche et développement. Celui-ci nous permet d’utiliser pleinement notre savoir-faire et ainsi mettre au point de nouvelles techniques agricoles, développer de meilleurs cultivars et contribuer au développement de la région. À proximité du siège social de Saint-Urbain-Premier et de nos parcelles de recherche couvrant 14 hectares, le Centre de recherche est un atout de taille nous permettant de regrouper toute notre équipe de recherche sous un seul toit.

Au cœur de ces nouvelles installations se retrouve une serre conçue spécifiquement pour les besoins de notre entreprise. Cette dernière permet à nos chercheurs de garder un contrôle rigoureux sur les variétés en développement, et ce, tout au long de l’année. Pouvant accueillir plus de 2 300 plants, la serre entièrement informatisée est munie de différents capteurs et d’une station météo permettant d’optimiser l’éclairage, l’humidité, la température et l’arrosage.

Sur une superficie totale de 9 500 pieds carrés, le Centre de recherche et développement renferme, outre la serre, des aires de travail communes, des bureaux, une vaste salle de conférence et un entrepôt réfrigéré.

recherche-developpement2

Grâce à son programme de recherche et développement, Ceresco prépare l’avenir avec beaucoup de fierté. Les spécialistes de l’entreprise travaillent de façon systématique afin d’accroître leurs connaissances dans le domaine de la culture du soya à identité Préservée (IP) sans OGM pour l’alimentation humaine.

En menant des activités de recherche et développement, Ceresco vise à développer de nouvelles variétés IP, à bonifier ses capacités de production et à améliorer la qualité de ses produits, et ce, en accord avec les orientations de l’entreprise en matière de développement durable et de protection de l’environnement.

recherche-developpement1Ceresco travaille en étroite collaboration avec ses producteurs et ses autres partenaires dans le but de mettre au point de nouvelles techniques agricoles novatrices et d’améliorer ses méthodes de criblage, de transport et d’expédition.